Darkmoon

The life you lead is a lie. Your darkest fears aren't make-believe. They're real...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La requête royale

Aller en bas 
AuteurMessage
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 0:46

Kartag était assis au bar du Loup-hurlant. Il appréciait bien cet endroit. Lorsqu'une troisième bagare éclata et que le tavernier fut progeter par la fenêtre par un gros ogres en colère il décréta que c'était une meilleurs idée de partir que de rester pour voir comment cela ce terminera.En sortant il vit le tavernier entré d'une humeur massacrante suivi de quelques Lance doré et d'une Lame de cuivre. Ça allait chauffé. Après avoir déembuler dans les rues pendant un moment il se rendit vite compte qu'il était suivi. Ils était cinq. Des voyous apparements. Habiller de vêtement de cuirs usé et armé d'épée courte. Kartag pris brusquement un virage à gauche pour s'engoufrer dans une petite ruelle sombre pour confirmer ses soupsons.Lorsqu'il atteingni la fin du cul-de-sac il se retourna pour se retrouver en face des voyous:

-Donne tout c'que t'as et p'têt qu'on và t'laisser en vie.

Alors ils sortirent leurs armes et se ruèrent sur lui.

Initiative:Voyous 1:5
Voyous 2:13
Voyous 3:10
Voyous 4:8
Chef: 18
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 1:20

Bon. Il était suivi. Qui pouvait encore lui vouloir la peau? Peut-être Mordred. Mais non, lui n'avait pas les moyens de se payer un homme de main, alors 5? Alicia peut-être? Non, elle en aurait envoyé plus. Surt? Probablement pas. Celui là voulait l'abattre lui-même. Et la garde n'aurait pas tenté de l'arrêter avec de vulgaires brigands.

Il poursuivait ses réflexion et tourna brusquement dans une sombre ruelle de la ville qu'il connaissait comme sa poche. Un cul de sac, évidemment. S'il le suivait là, c'était bien après lui qu'ils en avaient. Hors, ils le suivaient bel et bien. Les armes en mains, ils le chargaient, lame à la main. D'une rapide flexion de son poignet, il dégaina la mince lame de sa rapière. Un sourire cruel sur les lèvres, il attaqua d'un coup leste l'adversaire le plus proche, tentant del'embrocher d'un preste mouvement de poignet.


- Seulement 5? Il faut croire que votre maître n'a pas les moyens de s'offrir ma tête. Combien vous paie t'il pour vous débarrasser du Corbeau de Malheur? Allez, venez tâter de mon courroux. Ma lame a soif et elle boirait bien de votre sang impur. Allez, approchez et mourrez.

Attaque le premier brigand --> 4 (dé)+8 = 12
Dégâts si touché --> 5 (dés)+0=5
puis intimidation --> 12 (dés)+13 = 15
Ptet un bonus de +2 si ma réputation m'a précédé, et ptet un autre bonus de +2 si je tue l'autre (ce dont je doute, vue ma piètre attaque. Reste à voir si je les prend au dépourvu avec la presteté de ma contrattaque.
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 1:54

Le brigant esqive prestement la lame de son assaillant. Puis celui qui semblait être le chef sorti une arbalète de poing et tira.Alors que le careau s'enfonce dans son bras Kartag sent tout son corps s'engourdir.

-Notre maître veut que nous te rammenions vivant.Ou du moin pas trop mort.

Alors Kartag senti le poison se répendre dans ses veines.Malgré tout c'est efford pour résister il perdit connaissance...

Lorsqu'il se réveilla il étai enchaîner au mur d'une cellule d'un donjon.Il n'était vêtu que d'un simple pantalon et il était sous sa forme naturel.Et un homme de bonne taille, le crâne chauve couvert d'un étrange tatouage, vêtu d'un toge de mage et un bâton à la main ce tenai contre le mur opposé, la majorité de ses traits cacher dans l'ombre:


-Alors Monsieur Kartag.Enfin le roi a mis la main sur vous.Demain vous serez exécuter.Je suis Tward, son conceiller.Sa majesté a décider d'être clémante envers vous.Elle vous offre une chance de vous racheter.Si vous accepter sa requête le roi est enclin a effacer tout vos crimes.Si vous refuser...Nous serons dans l'inconsolable obligation de vous tuer.Alors que choisissez-vous?

Le chef attaque Kartag: 20 puis 18 critique confirmer
4+3=7 x2 =14 point de dégat
poison jet de vigueur échouer
Kartag perd connaisssance


Dernière édition par Angoisse le Dim 24 Jan - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 2:11

La tête douloureuse, Kartag fini par se réveiller. Il pendait lamentablement au mur, dans une position indigne de lui. Une froide colère l'envahit à la simple mention du fait qu'il obéirait à cet idiot de roi. Sa machoire crispée, il rétorqua sèchement :

- Monsieur? Pourquoi une telle politesse? Ah, je vois, tu est l'un de ces vers qui vfourmillent au pied du roi tentant d'attirer son attention. J'aimerais pouvoir dire que je suis enchanté, mais je ne m'abaisserai pas à te mentir. Tu n'en vaux pas la peine.

L'impétueux changelin cracha à ses pieds, soulignant ses paroles.

- J'suis enclin à l'écouter, ton roi. On verra bien quel est ce "service" qu'il vient me quémander si... Aimablement. Allez, détâche moi et conduit moi à lui, valet. Il crachait litéralement ce dernier mot, y mettant tout le plus de mépris qu'il le pouvait. Mais tout d'abord, laisse moi donc me refaire une beauté...

Le changelin se concentra, ses traits ondulant jusqu'à redevenir ceux de Kartag, le Corbeau de Malheur. (évidemment, tu auras bloqué ce pouvoir par des chaines anti-magie, mais bon, on verra bien en temps et lieux.)

- Quant à m'exécuter... Vous ne seriez pas le premier à prétendre y arriver. Tous ont échoués, de près ou de loin. Mais nous verrons bien. Depuis quand le roi use t'il de vulgaire brigands pour m'attraper? n'a t'il pas toute sa magnifique et rutilante garde? Allez, conduit moi à ton roi et enlève moi ton hideux visage de la vue. Je n'ai point envie que ce soit la dernière chose que je vois en ce bas monde.

Le ton hargneux de Kartag semblait présager une grande mauvaise humeur, mais au fond de lui il était intrigué que le roi fasse tant d'effort pour l'attraper pour ensuite le relâcher. C'était quelque peu... étrange. Masi peu importe. Il écouterait ce que cet idiot avait à lui dire et il aviserait ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 2:41

-Un peu de patience mon cher Kartag...Le roi veut que vous ayez détruire un campement de bandit pour lui.Quant à vos fameux bandit, il s'agissait d'un groupe de Dague d'airain.Et pour votre exécution...

À la seule mention de ce mot un pique de pierre sorti du sol nu du cachot et vint s'uinstaller de façon peu rassurante juste sous la gorge de Kartag.

-Je n'ai qu'à le demander et les chaînes vous retenant vous laisse vous empaler sur le stalagmite...Et j'aimerai t'apprendre que c'Est le roi qui rempe à mes pieds, tout comme toute personne vivant dans ce palais...

Le stalagmite rentra dans le sol et les chaîne retenant Kartag éclatère le fesant tombé face première sur le sol de pierre.Puis le cachot ce mis à tourner autour de lui, de plus en plus vite.Fianalement il ne pouvait plus distinguer que la silouhette de l'homme devant lui.Lorsque le sort de téléportation pris fin Kartag fut progeter violament contre le sol couvert d'herbe d'une verdoyuante colline.Au loin il voyait le soleil se coucher.Il portait son équipement normal intégralement,mais une paire de menote non-jointe en or brillante d'un lueur laissant deviner leur nature magique.En se relevant il remarqua que toute ses blessures avait disparus.C'était presque à croire qu'il avait réver.Puis, soudainement,un étrange sentimant l'envahie.Son instinct lui disait d'aller vers l'est, dans la forêt qui lui fesait face.Ce même préssentiment lui donna l'impression que la discretion était de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 11:47

*Des dagues d'Airain, hein? Bah, pourquoi pas... J'aime pas particulièrement ces salauds, quoi qu'on en dise. Ils sont indisciplinés, sales et bien trop souvent d'un ennui mortel, en plus de posséder une habilité innée à venir mourrir sur ma lame, ce qui me semble assez... Déplacé, mais bon, qu'y puis-je?*

Le changelin, si jamais il n'avait pas été entraîner à dissimuler ce genre de signe, eut froncé les sourcils. Le roi qui rampe à ses pieds? Cet inconnu est peut-être plus dangereux qu'il ne le croyait. Son élimination devrait de plus plaire au roi, ce qui vaudrait très probablement son pesant en or. Ouaip, c'était une idée qu'il lui faudrait développer à temps perdu.

Puis, sentant que le satané mage le téléportait, il se laissa faire, fermant les yeux en espérant qu'il le téléportait pas dans un endroit déplaisant comme l'antre d'un dragon rouge, une lac d'acide ou de lave, voir sur le peloton d'exécution. Mais non, ce n'était que sur une verdoyante colline... À croire que le mystérieux magicien n'avait aucune imagination. Bonne chose, somme toute.

Se frottant ses membres endoloris, Kartag se releva sur ses deux jambes, s'examina, vérifiant qu'il était bien complètement guéri. Constatant que c'était bien le cas, il observa les deux menottes dorées.
*Rha, des menottes... manquais plus que ça... Je DÉTESTE les menottes...*

Remarquant le soleil couchant, il tenta de déterminer où il se trouvait. Il disposait de peu de connaissances de la géographie locale, mais possiblement que c'était un endroit duquel il avait entendu parler par des personnes au Loup.

- Faut que j'élimine des bandits qu'il disait, hein? bon, autant se préparer à aller à leur rencontre. Je connais quelques façon d'entrer dans un repaire de bandit...

Il se concentra, modifiant ses traits jusqu'à prendre les traits d'une magnifique jeune femme, aux cheveux d'un noir de jais, aux yeux d'un brun profond et aux traits durs, qui étaient adoucis par le sourire provoquant qu'elle affichait. Des membres fins et gracieux complétaient le tout. Puis, il changea ses de rebelle local, les transformant en une tenue provocante qui faisant plus voir la peau qu'il la cachait, tenue dont le rouge faisait ressortir la couleur foncée de ses cheveux et le noisette de son regard. Enfin, elle - il - compléta le tableau en transformant sa lame en un peigne argenté qu'il glissa dans sa chevelure. Il se coiffa de manière à donner le genre d'une femme provocante, puis laissa le peigne ouvragé dans sa chevelure, à la manière des courtisanes qui l'utilisaient afin de retenir leurs longs et fins cheveux.

Celà fait, il passa au plus dur du travail. Le corps était fait, il lui fallait l'esprit maintenant. Il se concentra donc durant plusieurs longues minutes, décidant qui était Alyssia, déterminant son histoire, et surtout cernant sa personnalité. Ceci fait, il se dirigea alors calmement vers la forêt...
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 16:19

Il marchait depuis quelque heure déja lorsqu'il vitla lueur du feu au loin.Le soleil c'était coucher depuis un moment déja.En approchant d'avantage il vit six tentes de formes coniques et une rectangulaires, beaucoup plus grosses que les autres.Quatre sentinelles montaient la garde.En se reprochant il avait malheureusementfait tinter une petite clochette en trébuchant dans un fil métalique.Alors retentir des cors de chasse et l'effet de surprise que Kartag prévoyait:

Bravo Monsieur...Vous voila découvers.Et ne croyez pas que votre déguisement les retiaindra deux seconde, ils ne sont pas si dupe...Vous pourrez peut-être les prendres par surprise mais n'y compter pas trop.Tuez les tous, mais rammener moi le plus jeune d'entre eux, le chef et son lieutenant vivant...

Cette voix qui avait retenti dans sa tête était celle du conceiller.Kartag vit les badits sortir en catastrophe et se regrouper devant le feu, armes au poing.

-Nous avons exécuter tes ordres Pegrin nous avons sonné dès que nous avons entre vue un intrus...

L'homme à qui la vigile s'adressait était grand et bâti comme un taureau.Il ne portait que son pantalon laissant voir ses muscles proéminant.Il avait dégainer son épée longue parfaitement ouvrager et il portait une clé autour du cou.Il y avait maintenant huit personne autour du feu dont un jeune garçon de quinze ans.

Initiative: Pegrin:12
Homme 1:3
Homme 2:19
Homme 3:8
Homme 4:14
Homme 5:4
Homme 6:13
Cole:14
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 18:25

- Wow, regardez ces courageux hommes qui accourent lame à la main alors qu'une femme seule et désarmée surgit dans leur camp. C'est ça ta bande, Pegrin? J'aurais cru qu'entre tous tu aurais peut-être fait mieux... Décevant... Moi qui venait me joindre à vous... Les trippes desquels d'entre vous dois-je mettre à découvert pour gagner un droit d'appartenir à cette petite bande?

La "jeune femme" vint porter la main sur le peigne qui ornait sa chevelure, l'enleva et le métamorphosa en une rapière, observant pensivement la garde ouvragée et l'équilibre parfaite de cette superbe lame.

- Tu sais quoi? Je te propose un duel à l'amiable. Si je te paraîs savoir manier suffisement bien ma lame, tu me gardes et tu fais de moi ta lieutenant. Mais on frappe avec le plat de la lame, je ne voudrais pas abimer ton beau visage, ajouta t'elle en lui lançant un regard qui en disait beaucoup. Si j'échoue... Découpe moi en morceau. Mais ne passe pas à côté de l'oportunité d'avoir une si bonne guerrière dans ton clan. L'adaptabilité est notre apanage à nous, bandit, alors ne nous fait pas honte et laisse moi ma chance. Tu verras que je suis pleine de surprises, et que je vaux mon pesant d'or. Qu'en dis-tu?

Alyssia s'était placé en position de combat, sa lame décrivant quelques vagues cercles, sa mains décrivant des moulinets plus dans le but de s'échauffer que pour menacer quiconque. Ses mouvements nonchalants laissaient présumer une assurance qu'elle considérait comme naturelle dans la situation, mais que devait sembler téméraire voir démesurément arrogants au reste du monde.

Test de bluff --> 15 (dé)+13 = 28 (à ce stade je devrais pouvoir convaincre quelqu'un que je suis un lamasu transformé en halfelin par un méchant ensorceleur, si je me fies au livre des joueurs, alors, mon p'tit mensonge devrais bien passer.)
Puis intimidation --> 10 (dé)+15 = 25 (plus pour les déstabiliser que pour les effrayer, mais je tente de les appeurer pour qu'ils me prennent au sérieux. Je ne fais que leur montrer qu'ils ne me font pas peur, il auront ainsi très probablement peur de quelque'un qui démontre une telle assurance)

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeDim 24 Jan - 20:36

-Je relève ton défi petite...

Il éclata d'un rire gras devant la démonstration de talent de sa rivale.

-C'est tout ce que tu peux faire?

Alors il pris son épée en attonna un chant guerrier nordique en secouant sa tête d'un côté puis de l'autre.Sa tignasse blonde se balançant au rythme de son chant.Puis il chargea sans arrêter de chanter.Avant même que son épée le touche Kartag sentit une lame s'enfoncer dans son dos se retournant il vit un demi-elfe.Il venait de lui enfoncer son épée courte dans le dos.Ce moment d'innattention fut fatal.À peine se retourna t'il pour confronter Pegrin qu'il entendait charger il mangeait la lame de son épée en plein visage.ALors qu'il sentait son liquide vital couler par ses blessures Kartag fut pris de vertige.Puis il s'écroula.Avant le noir total Kartag ne dicerna que quelque parol échanger entre les deux hommes:

-Bravo mon loup.Très jolie coup Derg...

-Toi aussi Pegrin...À toi le privilège de l'achevé...

Puis plus rien...

Psicologie:20+3=23
Pegrin entre en rage
Il frappe: 16+6+4=26
Dégat: 5+4+4=13
Derg fait une attaque sournoise: 19/ 15+2=17
Dégat:(6+1)x2 +5 =19
Kartag tombe inconscient...
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeJeu 28 Jan - 20:30

Cauchemar avait beaucoup voyagé depuis que son imbécile de "maître" comme il se plaisait à s'auto-nommer s'était fait prendre par des malfrats. Il lui avait fallu au maximum 15 minutes pour relocaliser ce sombre crétin qui l'avait abandonné là lorsqu'il était tombé inconscient, puis 15 autres minutes pour le rattraper *mais pourquoi diable s'était-il téléporté?* s'était demandé le pauvre volatile. Volant inlassablement durant ce court laps de temps, il finit par le repérer dans la sombre forêt, où son ramage et son plumage en faisait le phénix de ces bois comme le disait la fable - fort dépréciatrice de son point de vue, elle avait dû être écrite par une colombe, c'est oiseaux étaient de nature plutôt jalouse. Sentant la peur caractéristique à une douleur soudaine chez son maître il plongea, s'enfoncant entre les branches.

*Dans quel guépier ce crétin s'est encore fourré? Décidément, il ne peut pas se passer de moi...* se demanda l'oiseau, exaspéré par un tel manque de professionalisme. Changeur ne pouvait donc pas se contenter de découper rapidement en morceau ses ennemis? S'il s'y était pris de cette façon il n'eut aucunement été blessé. Malgré son air exaspéré le corbeau était quelque peu inquiet. Seul l'amusant Deux-pattes avait réussi à tromper le légendaire ennui qui l'assaillait par moment. Et surtout, il se sentait apprécié par cet étrange homme, qui reconnaissait sa valeur, contrairement aux autres membres de sa nichée, tous des jaloux...

Approchant du sol, il vit son maître étendu sur le sol, entouré de quelques vauriens. Huit vauriens compta il après un moment. Bon, ce serait encore à lui d'intervenir... Que ferait Changeur sans lui? Ragaillardi par de tels propos narcissiques, il mis en oeuvre un plan qu'il avait mis au point il y a longtemps avec le malheureux avec qui il s'était pris d'amitié.


*Bon, tout d'abord me cacher... Hum, ce trou dans cet arbre devrait faire l'affaire.* pensa-t'il avant de se glisser silencieusement dans l'ouverture dans l'arbre, qu'on ne voyait pas de la position des humains. Puis, de sa voix croissante, qu'il trouvait d'ailleurs magnifique, il déclama d'un ton rauque et délicieusement démoniaque qui résonnait admirablement bien dans l'écho de la forêt :

- Je vous déconseille de tuer mon serviteur, délicieux mortels... Pas que sa mort me soit particulièrement douloureuse, je l'admet... Mais à bien y penser ce serait plus votre survie qui serait particulièrement douloureuse... Je doute que Graz'zt apprécierais particulièrement que vous ailliez abattus son âme damnée. Non, en fait j'ai tort... Graz'zt détesterait une telle ingérence dans ses affaires et je crois d'ailleurs me souvenir qu'il a non loin d'ici le vieux portail dans le Passage sous la Forêt... Un excellent moyen de venir cueillir lui même vos âmes. Non, non, faites juste le laisser traîner là, les charognards s'en occuperont eux-même et vous pourrez continuer vos vies tranquillement. C'est le seul et dernier avertissement que le Seigneur Démon vous envoie par mon entremise. Votre survie passeras par l'obéissance à ce message.

Le corbeau eut sourit de contentemment si jamais un corbeau eu pu sourire. Qu'il était convaincant! Mais pourquoi ne pas en ajouter un peu? se demanda malicieusement l'oiseau de malheur.

- Mais afin de vous convaincre totalement, mortels, laissez moi vous décrire l'ambiance festive qui règne aux Abysses. Diverses tortures y sont proposées, chacunes dans une ambiance de fête. Prenez par exemple la Vierge de fer caressante, le dernier cris en matière de torture démoniaque. Cette magnifique vierge de fer guéri vos blessures à la même vitesse qu'elle vous les fait. C'est ce que j'appelle un traitement permanent. Il y en a aussi une que j'apprécie particulièrement d'observer. On vous ouvre délicatement le poignet, un démon y passe l'une de ses griffes et tire doucement - afin de faire durer le plaisir - sur le délicat nerf qu'il vient de saisir. Et il vous les arrache tous, un à un, avec tout la minutie d'une mère qui prend soin de son enfant. Et lorsque tous vos nerfs vous ont été retiré, vous qui croyez qu'enfin toute douleur est terminée, vous, dont le corps n'est qu'un amas de chair sanguignolante, on vous arrache D'un coup sec votre âme, donc on commence la torture à l'instant... Vous voulez que je continue?

La voix du corbeau était devenu chuchotante et diabolique tout au long de son monologue. On aurait dit qu'il prenait plaisir à la peur qui s'était installé chez les humains installés non loin. On sentait qu'il la savourait...

:HRP: Un corbeau vole à 38 km/h, alors comme tu disais que c'était 10 km... 1/4 d'heure environ.

Je t'ai fait un test de bluff si jamais tu penses que c'est nécéssaire. Pense à m'accorder un bonus du à la qualité de mes propos ainsi qu'à la peur possible des démons, ainsi qu'au fait qu'il ne savent pas où je me trouve, et le fait que j'ai une voix inhumaine. En tout cas, c'est toi qui voit, mais me semble que quelques uns de ces éléments devraient me donner un bonus.

Cauchemar bluffe --> 18 (dés) +13 = 31

(J'utilise bluff pour donner un effet semblable à diplomatie, comme dit par MP.)

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeJeu 28 Jan - 23:29

Lorsque Cauchemar eu fini de proclamé sa "prophétie" un silence de mort s'abbati sur la forêt...Finalement,Pegrin brisa le silence de son ignoble rire gras:

-Ha,ha,ha...Pourquoi devrais-je plier devant les menaces d'un ennemis de ma maîtresse?

Il rit de plus belle.C'est homme l'immitaire.Pegrin termina sa crise d'istérie:

-Derg, toi et Cole vous garderré le camp avec ces deux là.Quand à vous quatres suiver moi...

Les désigner pour le suivre attrapère des torches et le suivirent l'arme au poing.Pegrin lança:

-Pour la Maîtresse,pour son grand projet!

C'est hommes de lui répondre:

-Pour Xiliane!

Et ils s'élancèrent dans la forêt en quête du propriétaire de la voie tandis que les autres se regroupait devant le feu en tirant le corps de Kartag avec eux.

1d100:1
Kartag ne se stabilise pas
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeVen 29 Jan - 0:26

Cauchemar était outré! Non seulement ces mécrants n'avaietn même pas mouillés leur culottes mais ils le défiaient! il en fesait maintenant une affaire personnelle. Il ne sagissait plus seulement de libérer Kartag, mais de faire souffrir ces enfants de chienne. En plus d'OSER le défier, ils n'étaient même pas impressionnés par un tel talent, une telle voix portante et impressionnante. Ils ne fondaient pas en larmes, ne tremblaient pas de peur. On eut dit qu'ils n'avaient pas compris qu'ils étaient sensés mourrir de trouille. D'un ton mielleux, il répondit :

- Parce que tu es mou, mon loup... Tu plieras parce que tu es mou et que toi et ta maîtresse ne faites pas le poids face au Seigneur de tout les Démons. Et ce n'est pas une menace, oh non... C'est une promesse que mon seigneur te fait, la promesse de milles souffrances dans le repaire de la nuit éternelle... Et aujourd'hui, d'ici le lever du soleil, je t'en fait le serment, je t'aurai ouvert les portes du monde de la terreur... D'une voix plus forte il ajouta : Craignez la nuit, mortels! Contemplez la flamme de vos torches, car leur lueur est la dernière lumière que vos yeux verront jamais! Demain vous serez le plat principal servi à la table de Graz'zt!

Satisfait de sa performance, le corbeau courroucé sortit discrètement de sa cachette, rampant le long de la branche jusqu'à son extrémité, d'où il s'envola discrètement et se dirigea plus loin, hors de vue des hommes lancés à sa recherche mais encore à portée de voix. Et de sa voix croissante il lança, d'un ton railleur :

- Et c'est ainsi que les vaillants combattants de la ténébreuse Xiliane la noire s'élancent à la poursuite de Kothar'Reijir, le Démon de Sang lancé par Graz'zt sur leur monde... Allez, Braves Coeurs, entrez dans l'antre de la Bête... Venez contempler la Mort dans toute sa splendeur. Elle vous attend par delà les Ombres. Demain, c'est votre tête qui servira de nid aux corbeaux. Demain, c'est votre corps putréfié qui servira de repas aux charognards.

*Il va m'en devoir toute qu'une cet idiot de Changeur... J'ai beau être le corbeau le plus beau et intelligent de cette terre, tuer 4 hommes armés de torches c'est beaucoup m'en demander... Mais bon, comme disait Changeur : "soit réaliste, tente l'impossible"... Je trouve que cet adage s'applique particulièrement bien à la situation.*

Le malin corbeau voulait attirer les brigands le plus loin possible, et revenir rapidement pour se débarasser des trois hommes restants, pour enfin sauver sopn maître. Un programme chargé en perspective. Il espérait aussi que la lueur des torches attirerait des monstres sauvages qui élimineraient pour lui ces arriérés...

Le corbeau craignait un peu pour Kartag, mais il restait confiant. Connaissant l'anarchique changelin, il se faisait toujours des ennemis cruels, maliceux, cruels et mortels, ce qui était pratique en ce moment crucial. Il était persuadé qu'on garderait son ami vivant le temps, tout du moins, que le véritable chef de cette mascarade vienne pour l'éliminer lui-même. Et d'après ce qu'il avait pu voir le chef des brigands semblait avoir une dent contre Kartag. Ils le feraient survivre le temps que le chef revienne l'abattre de ses propres mains. C'était d'ailleurs pas pire sur un CV pour être à un poste important, comme capitaine de la garde. Enfin, on donnait un bon prix pour son ami, et habituellement vivant était mieux payé d'après ce qu'il en avait compris. Il mènerait ces imbéciles à leur perte puis reviendrait libérer son ami.


*Et Gwin qui disait que je ne ferait jamais rien d'important... Quel imbécile celui là!*

:HRP: Je vais tenter de les attirer ainsi sur un plus grande distance. En espérant qu'ils se fassent étriper par un troll. Remarque je ne ferai pas le difficile s'il y en a deux;)

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeVen 29 Jan - 21:19

[i]Plus Pegrin et ses hommes s'enfonçaient dans la forêt plus ils semblaient prendre de l'aplomb.Puis l'un d'eux murmura quelque chose.Tout autour devein aussi clair qu'en plein jour.Parout dans un rayon d'un vintaine de mètres on se croirait en plein jours...Alors Cauchemar,qui avait été éblouis par la lumière vive entendi un drôle de bruit.

-Click,stock...

Un careau venait de se ficher dans le tronc d'arbre juste à côté de lui...Un des hommes de Pegrin lui a tiré dessus avec une arbalète.Ils se mettent à courir après Cauchemar...

Bandit tir:8+2=10(échec)
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeVen 29 Jan - 22:23

- Raté, chantonna le corbeau. Quelle lumineuse idée tu as eux, mon loup... Dommage que ce ne soit que temporaire... J'imagine que tu devras te contenter des ténèbres maintenant... À moins que tu en aies d'autres explosions lumineuses?

*Quels imbéciles ces bandits... À force d'être aussi bruyant, et surtout, d'illuminer autant les ombres ils vont attirer plus que de stupides kobolds ou gobelins... Dommage pour eux!* Le corbeau peinait à croire que ça avait été si facile berner ces idiots. Non seulement ils le suivaient mais ils jouaient son jeu. Comment Changeur avait-il bien pu se faire prendre par de tels crétins? Il en entendrait parler longtemps, ce Change-peau... Il pourrait toujours la ressortir si l'homme devenait trop arrogant, et il était sûr de le coincer ainsi. Un moyen de faire taire ce bavard qui parlait trop et n'écoutait pas assez sa voix mélodieuse semblait un bon prix de consolation pour tous ses efforts.

- Allez, chaque pas vous rapproche de la mort. Abandonnez, ou mourrez! s'écria le volatile, d'un ton qui se voulait un peu moins assuré. Si jamais les bandits le croyait en position désavantageuse ils ne continueraient que davantage la poursuite, perdant de leur prudence. Il voulait leur faire croire qu'il n'était plus aussi sûr de sa victoire pour qu'ils se croient certains de la leur.

Il foncait maintenant dans la forêt, restant à une distance raisonnable d'eux mais faisant bien attention de ne pas trop les distancer. Il restait sous le couvert des feuilles, et lorsqu'il s'arrêtait il y avait toujours un arbre entre lui et eux qui bloquerait un éventuel projectile. Et il faisait bien attention d'être à distance respectable du sol de manière à ce qu'un homme debout ne puisse le toucher, si jamais ils venaient à le rattraper.

*Mais ils attendent quoi les trolls dans cette forêt?* pensa le narcissique corbeau.

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeLun 1 Fév - 1:28

Après c'être poser sur une branche dénuder de feuille(comme toues les autres d'ailleurs)Cauchemar reprit totalement l'usage de la vue.La vive intensité de la lumière l'avait aveugler.C'était un miracle qu'il ne se soit cogner nulle part.C'est là qu'il vit les flammes de couleures vertes partout sur lui.Pris de panique il se mis à voleter tout autour de l'arbre.Puis un bruit sourd:

-CRACK!Crickickrikrik...Proof!

L'arbre venait d'être abbatu par un puissant coup d'épée de Pegrin...

Pegrin frappe l'arbre
1d20:17+9=26
L'arbre est à terre
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeLun 1 Fév - 22:27

S'envolant d'un bond malhabile, Cauchemar parvint de peine et de misère à éviter de se retrouver enseveli par l'arbre qui tombait. Faut croire qu'un dieu quelconque - hum, un dieu intelligent qui avait saisi sa valeur (Cauchemar ne voulait tout de même pas se mettre un dieu à dos) - avait intervenu pour lui conférer de réflexes hors-pair. Une bouffée de colère s'empara de son être. Non mais, pour qui se prenaient ces imbéciles d'humains? Ils allaient tâter de son courroux. Puis, le réalisme revint brièvement faire surface dans son esprit. Il avait beau être magnifiquement intelligent, au plumage sublime, renforcé par cette magnifique lueur verte qui mettait en valeur son corps parfait, il n'était physiquement pas trop de taille face à quatres humains, aussi idiots fussent-ils... Pourquoi restaient-ils tous à ses trousses, s'ils avaient compris qu'il était un corbeau? Qu'il sache, les corbeau attiraient pas trop l'attention d'habitude, et on ne les prenait pas trop en compte. Il ne connaissait personne qui avait ordonné la chasse au corbeau, les trouvant trop dangereux pour la population.

*Ça doit être pour ma magnificience... J'ai entendu dire que certains humains tuaient des animaux pour leur fourrure. Ptet qu'ils en ont après mon plumage?* se dit le corbeau dans un élan de narcissisme rare. Puis, il repensa au corbeau de la fable qu'on comparait à un majestueux phénix et trouva que cette comparaison s'appliquais bien dans la situation. Pensant à la façon dont aurait réagit un tel animal il considéra son problème sous un nouvel angle. Pourrait-il abandonner son ami et laisser survivre de tels imbéciles? *Bon, cet imbécile de Changeur va m'en devoir une É-N-O-R-M-E!!! Bon, faut que je tues ces idiots? Et rester en même temps hors de leur portée? Réfléchis, Cauchemar, réfléchis... à moins que... pourquoi pas!*

Sur ces pensées, le corbeau se dirigea à une vitesse rare en ligne droite, semant ses poursuivants, avant de bifurquer vers le sol, de ramasser un très gros caillou, le plus lourd qu'il pourrait parvenir à soulever et à voler aisément avec, puis fila vers le firmament. Il monta, monta, monta, pendant près d'une minute, avaint de plonger brusquement, mettant tout son poids dans la rapide descente. Il voyait le sol se rapprocher dangereusement, et lorsqu'il fut à près de vingts mètres du sol, il largua son projectile improvisé sur celui qui paraissait être leur chef. Ayant lâché son poids, il repris de l'altitude, facilité par la soudaine légèreté que ses majestueuses ailes, observant l'impact que ferait son "boulet" improvisé.

Cauchemar monte en altitude (environ 75 mètres, attaque en piqué + charge) puis largue sa roche --> 20(dés)+8 = 28 --> Très probablement un touché automatique
Validation du critique -->10 (dés)+8 =18
Dégâts (si touché, bien que je doute pouvoir avoir raté...) 1d2 caillou + 20d6 (chute de la pierre ^^) = 67 dgts. Si critique, x2, 134
Enfin, si ce n'est pas assez, confirmation pour le kill auto --> 19 (dé)+8 = 27
J'pense pouvoir avancer que Pegrin vient d'avoir une mort lamentable, abbatu par un "vulgaire pigeon" d'après tes termes Angoisse Very Happy

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeMar 2 Fév - 20:50

Cauchemar vit les deux mini-soleil embulant partir rapidement vers le campement.Ils battaient en retraite!De toute evidence il avait fait mouche.Il se retint pour ne pas lancer un cri de joie.Les flammes verte s'estonpère alors que les zone de vive lumière s'éloignait vers le camp.Cauchemar se retrouva bien vite dans les ténèbre qu'il appréciait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeMar 2 Fév - 22:36

L'ivresse de la victoire envahit Cauchemar. Un croissement victorieux, triomphant jaillit de son bec. Voilà ce qui en coûtait de s'opposer à Cauchemar le corbeau, le maître des cieux! Galvanisé par une victoire aussi éclatante - il avait quand même fendu le crâne de ce roquet de Pegrin, et ce d'un simple caillou! - il descendit chercher un second caillou, puis remonta très haut, vers les cieux d'où il avait un indéniable avantage. Sa tactique ayant portée ses fruits la première fois, il décida de réitérer son exploit. Assurant la prise de ses serres sur le massif (ou pas) roc qu'il tenait fermement, il plongea, fendant l'air de son corps de jais. Tel un éclair de nuit, il descendit à une vitesse fulgurante, et encore une fois, à 15 mètres du sol il lâcha son rocher sur la tête d'un des fuyards. Il les tuerait tous avant qu'ils aient le temps de revenir. Foi de Cauchemar.

- MORT!!! POUR L'OMBRE! cria le sombre oiseau, que l'ivresse de la bataille et de son attaque victorieuse avaient pénétrés de leur doigts caressants. VOUS NE QUITTEREZ PAS CETTE FORÊT VIVANT, FOI DE CORBEAU! VOUS IREZ EXPIER VOS CRIMES DANS LES ENFERS QUE JE VOUS AI PROMIS, MORTELS! croissait le corbeau, tentant de se faire entendre par delà le mugissement du vent qui hurlait à ses oreilles alors qu'il plongeait vers ses ennemis.

Puis il arriva à la hauteur d'où continuer une telle chute devenait dangereuse. Il lacha alors son projectile sur l'ennemi de tête, espérant toucher les suivans si jamais il ratait, ce qu'il croyait de toute façon impossible. Après tout, n'était-il pas Cauchemar, le Tueur ailé? Celui qui d'une roche venait de mettre fin aux jours d'un brutal barbare enragé? Celui là même qui venait d'entrer dans une frénésie meurtrière qui se terminerait par la mort de tous les brigands qui ne lui avaient pas donné le respect qui lui était dû, et qui avaient osés porter leurs sales pattes sur son ami. Cette nuit là, il était devenu l'avatar de la mort. Ses yeux noirs causaient la terreur dans le coeur de ces mortels, et il ne comptait pas décevoir ces petits humains qui étaient persuadés que leur mort venait d'arriver à tir d'aile. Ce soir, c'était lui le maître du bal. Ce soir, il était la Mort...


Cauchemar retourne chercher un caillou puis remonte de 75 mètres avant de fondre à nouveau sur ses ennemis, larguant son rocher à 15 mètres du sol --> 9 (dés) + 8 = 17
Dégâts si touché --> 69

(D'ailleurs, que je me souviennes, lors d'une course ne perds t'on pas notre bonus de dex à la CA? Je n'en suis point sûr, mais il me semble que c'est bien cela. -2 dans le cadre d'un charge, aucun bonus lors d'une course? (une charge étant à 2x sa vitesse, une course x3 ou x4)

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeMer 3 Fév - 19:59

Alors qu'il s'approchait des bandits les flammes verte le recouvrir de nouveau.Avant qu'il n'ai pu lacher son rocher il fut frapper par un careau tiré par un bandit.Par le fait même il échappa son rocher qui ne toucha pas la personne auquel il était destiner.Toucher à l'aile droite il fut attirer vers le sol...

Réflexe:17+1=18(réussite)
Bandit tire:18+2=20(touché)
Dégat:8
Cauchemar doit effectuer un test de concentration (par round) pour ne pas s'écraser par-terre et s'il reste en l'air sa vitesse est réduite de moitier.
Revenir en haut Aller en bas
Kartag
Le Corbeau de Malheur
Kartag

XP : 6719
Humeur : Massacrante, dans tous les sens du terme

Feuille de personnage
Race (sexe): Changelin (M)
Taille: Variable
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue18/42La requête royale Empty_bar_bleue  (18/42)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeMer 3 Fév - 21:14

*Oups* pensa le malheureux corbeau en sentant l'acier mordre ses chairs, puis en voyant le sol se rapprocher dangereusement. Ça c'était loin d'être gagné... Ok, on laisse faire l'extermination, il y avait plus important pour le moment. Survivre à cette dangereuse chute. Il laissa l'air s'engouffrer dans ses ailes, qui n'offraient maintenant plus qu'une prise sur l'air limité. Un chance que le carreau avait ralenti sa chute se dit le corbeau, car sinon c'eut été la mort assurée...

Au fur et à mesure que le sol se rapprochait il faisait tout son possible pour ralentir sa chute, tentant d'éviter de se tuer du haut de cette tourmente. Il tendit ses ailes, tentant d'offrir le plus de résistance à l'air pour éviter de finir sa vie sous forme semi-liquide, son corps de corbeau désarticulé écrasé sur un arbre.

Et c'est alors qu'il reçut l'appel de Kartag, qu'il sentit son irritation et surtout qu'il allait bien. Un bien pour un mal. Cet abruti pourrait peut-être régler sa dette en venant le sauver genre LÀ.


- Amène toi idiot, cria vainement le volatile en perdition. *S'il te plait!* rajouta t'il pour lui même, reconnaissant pour la première fois de sa vie avoir besoin de quelque'un d'autre. Puis, il eut une idée. Il devait bien y avoir un dieu qui lui viendrait en aide, non?

*Eum... Tymora? Vous m'écoutez? euh, j'imagine qu'étant une déesse vous ne prêterez pas grande attention aux palabres d'un corbeau, mais bon... J'aimerais... Je me demandais si vous pourriez pas m'aider, comme, tout de suite. Je sais, j'ai pas été super gentil, et j'ai jamais prié à n'importe quel dieu, mais bon, j'me suis dit que dans le fond, il faut bien un début à tout, hein? Vous pourriez pas me sauver la vie? Je serai pas ingrat, loin de là. Changeur il vous aime bien et ensemble, et bien, on pourrait genre utiliser notre vie pour nuire à vos ennemis, et taper ceux qui vous déteste. Qu'est-ce que vous en dites? Vous me sauvez la vie et on genre vous révère? Vous seriez la première déesse à avoir un corbeau comme fidèle! Ce serait pas sympa pour vous? J'demande pas grand chose, juste une p'tit griffon qui vient me sauver, un gentil aigle qui me rattrape en plein vol et me dépose doucement au sol sans chercher à me manger, un ralentissement de ma chute... Y'a quelque chose là dedans que vous pourriez faire?

Telle fut la première prière qu'un corbeau adressa à un dieu...

Cauchemar tente de se rétablir --> 13 (dé)+ 0 = 13
Cauchemar implore Tymora

_________________
Je ne suis que mes propres règles! Et même celle là je peine à les suivre...

Kartag, le Corbeau de Malheur
Revenir en haut Aller en bas
Angoisse
Lèche-Savatte
Angoisse

XP : -2147483566
Humeur : Ça pourait être pire (NOT!)

Feuille de personnage
Race (sexe):
Taille:
Points de vie:
La requête royale Left_bar_bleue0/0La requête royale Empty_bar_bleue  (0/0)

La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitimeJeu 4 Fév - 23:41

La dernière chose que vit Cauchemar fut le sol qui approchait très rapidement.Malgrés ses tentatives désespérer de voler la douleur était trop grande pour qu'il puisse rester en l'air.Il s'écrasa par-terre.Sous l'effet du choc il perdit conscience.Il n'entendit pas donc les bandits approcher et l'un dire:

-Corbeau à la broche,ça vous dit les gars?

Chute:
Dégat:19
Cauchemar est inconscient


Suite: https://dark-moon.forumactif.org/a-la-recherche-de-necromica-f13/tous-ensemble-t68.htm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La requête royale Empty
MessageSujet: Re: La requête royale   La requête royale Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La requête royale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur la route t'attendent une révélation et une requête royale (Pv Evangéline)
» Condra de Yisien [Amirale de la Marine Royale]
» Allée Centrale
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» Rimbold, Garde Royal du Rohan...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkmoon :: Annexes :: Archives :: À la recherche de Nécromica-
Sauter vers: